jeudi 31 juillet 2008

Carnets de vacances 4

Le hasard d'un changement de campement nous a donné l'occasion de faire étape à Cajarc pour déjeuner.
Sur le moment, j'ai cru que c'etait jour de marché avec les vendeurs de breloques habituelles, mais en y regardant de plus près j'ai constaté qu'il ne s'agissait pas que de breloques, mais aussi d'artisanat, essentiellement africain.
Au fur et à mesure, de notre promenade, nous nous sommes rendus compte que c'etait tout le village qui vivait à l'heure africaine : cours de percussion, de danses, café littéraire, spectacle avec Tiken Jah Fakoly, Manu Dibango, Dobet Gnahoré, et même un hommage à Coltrane..., bref nous étions bien loin des pièges à touristes courants.
En déjeunant au PMU local, (si si c'est vrai et même que c'etait très bien !), je me suis aperçue que c'etait toute la population qui s'impliquait dans ce qui était plus qu'un festival mais une vraie fête, les enfant du village produisaient une feuille de chou quotidienne ou etaient relatés les faits marquants du jour, les interviews d'artistes... Et la distribuait gratuitement !
Nos avons assister à diverses animations, notamment une percussionniste aquatique impressionnante.
Tout le monde se cotoie du sarouel au boubou africain, et bien sur les habituels djembeman qui jouent mal, ainsi que les eternels punks à chiens (j'en vois beaucoup en ce moment, je trouve : signe d'un retour ?)
Et puis, j'ai enfin trouvé des ex68tard, restés pur jus : alors ça ressemble à quoi un baba cool des années 70 aujourd'hui ? Bin c'est pareil sauf que leurs cheveux, toujours longs ont blanchis et sont devenus rares, pour certains l'abus de certaines substances aura eu des effets définitifs sur leur dentition ... Ils vendent du thé vert à la menthe dans des bouilloires d'époque et ont un sourire en permanence accroché sur le visage, leurs enfants, eux, par contre ont l'air beaucoup plus sérieux et m'est avis que c'est eux qui tiennent la caisse du bar à thé ;-)
si l'année prochaine vous avez l'occasion de vous arrêter à Cajarc pendant le festival, faites une halte, prenez le temps, ça vaut la peine...

mercredi 30 juillet 2008

Carnets de vacances 3

Pour de vacances familiales réussies, il faut quelques visites alibis, histoire de poursuivre le système éducatif mis en place pendant l'année, et mis à mal par les vacances.
Et comme les cahiers de vacances ne fonctionnent que chez le petit... Bien que j'aie tenté l'achat d'un programme de révision sous forme de jeu pour la DS, à l'attention de la plus grande, qui, profitant de son séjour en terres ennemies avait, entre temps acheté le jeu "des lapins encore plus crétins" (excellent jeu au demeurant ) ne laissant ainsi aucune place au programme de révision.
D'ailleurs les auteurs des "lapins crétins" ne pourraient-ils pas créer un jeu "les lapins crétins passent en 6e" ?
Bref, donc première visite alibi direction "le rocher des aigles" à Rocamadour :

Je ne sais pas si c'est d'avoir cuit pendant plusieures heures en plein soleil, mais en tout cas je n'ai pas trop apprécié (je sais, je ne suis jamais contente) par contre les enfants ont adoré, et c'est déjà ça ;-)
Pourquoi je n'ai pas aimé ? Alors qu'on y voit de magnifiques rapaces en vol (mais aussi à la longe),alors que la 2e partie du spectacle est très belle grâce à de superbes perroquets aux couleurs magnifiques ?

oui il y a bien 2 épaisseurs de grillage !
Parce que bien installés sur un banc à l'ombre, on nous a fait bouger pour nous placer en plein soleil, debout et dans la poussière, soi-disant pour mieux profiter du pestacle (à mon avis surtout pour éviter torticolis au présentateur)
Certes, nous en avons eu pour notre argent : 1h3O de rapaces qui nous frôlent le dessus du crâne, voire même s'y installent.


Non, ce qui m'a gêné c'est le discours du presentateur, très virulent à l'égard des pollueurs que nous sommes. Bien sur,que c'est vrai c'est même devenu un lieu commun, mais il y a d'autres moyens de sensibilisation que de se faire engeuler pendant un spectacle.
Je résume son propos : "Vous bouffez de la m..." allusion directe à une marque rouge et blanche avec un clown en effigie (Je suis sure que c'est un pote à José Bové). tout y est passé jusqu'aux
compagnies pétrolières!
Il nous a expliqué en détail tout le mal que nous faisions à ces pauvres oiseaux et toute l'énergie que lui développait pour réparer tout ça.
A un moment, perfide que je suis, j'ai pensé qu'il allait nous demander une nouvelle obole, puisque lui, et il a bien insisté, ne reçoit aucune subside de l'état, non il
nous a juste demandé d'acheter quelque chose dans sa boutique ! (j'ai d'ailleurs oublié d'aller vérifier si ce qu'il vendait était estampillé "commerce équitable" ;-)

Prochaine étape : le Lot
à suivre...

mardi 29 juillet 2008

rions un peu

Une recherche qui fait arriver mon blog en 2e position dans les résultats (on a les classement qu'on mérite ;-) :

"Mon chien a une crise de foie, qu'est-ce que je peux lui donner ?"

samedi 26 juillet 2008

Carnets de vacances 2

Des fois, je ne râle pas, la preuve :
Je vous recommande les vacances dans un centre de randonneurs.
Si si je vous jure : Trouvez-moi un seul camping ou centre d'hébergement ou en plein mois de juillet vous ne serez que 2 dans la piscine ?

Sinon, après avoir échappé à "la randonnée journée complète" en plein soleil, j'ai quand même participé à une ballade de quelques heures.
La différence entre une randonnée et une ballade ?
La randonnée : il vous faudra les chaussures, le bâton de marche, le t-shirt Quechua et vous ne trouverez aucune boutique sur le parcours.
La ballade : pareille que la randonnée ! Mais avec éventuellement une boutique ou vous trouverez du pain d'épices, du miel local et du jus de pomme pour étancher votre soif, le tout hors de prix bien sur.

Dans les deux cas, présent à chaque fois : le guide, par chance le notre avait beaucoup d'humour, constatant que les histoires de baronnies, vicomtés et autres rivalités entre Limoges et Toulouse remportaient un succès mitigé. Notamment, quand après plusieurs heures de prérégrinations pour aller visiter "le chateau des anglais" je lui expliquais que je m'attendais plutôt au manoir des Windsor avec dentelles et crinolines et non à des ruines de la guerre de 100 ans (mais oui je rigole ;-), il s'est très vite adapté et nous narrait plutôt des anecdotes comme par exemple : "en signe d'allégeance à la vicomté de Turenne le chateau de X, bla bla,devait une fois par an en procession amener,bla bla, porté par 4 Hommes, un oeuf frais pondu du jour ! (non,je ne ferai aucun commentaire ;-)
Ou bien encore (et bien plus interessant ;-) que c'est dans le très joli village de Loubressac que fut tourné le film "Quelques messieurs trop tranquilles" dont on se demande pourquoi ce chef d'oeuvre ne fait pas partie de la programmation "summer of love" d'Arte ? (Quand je vous disais que j'avais l'impression de faire un retour sur les années 70)



PS :Je n'ai retrouvé aucune trace de la maison en verre du film ;-)

jeudi 24 juillet 2008

Carnets de vacances

Après une halte en terres ennemies pour récupérer la progéniture, à savoir : une préado qui ne jure que par sa DS (nan pas la voiture, mais la console de jeux ;-) et qui n'entend rien de ce qu'on lui dit pour cause d'Ipod en permanence vissé dans les oreilles, et un 2e dont tout le monde dit qu'il aurait hérité du sale caractère de sa mère (n'importe quoi ;-)
Nous voici arrivés au bout du monde :
"au fond de la forêt, tournez à gauche après le sapin, voilà !
Si il n'y a rien c'est que vous êtes arrivés"
(vive le GPS)
Poteries, aquarelles et randonnées au programme !
(Sauvée la connexion 3G fonctionne très bien !)
tout cela a comme un relent de seventies, sauf que les vacanciers n'ont plus les robes à fleurs, ni les guitares
(il est quand même prévu une soirée avec un chanteur et sa guitare qui doit nous interpréter le répertoire français, il paraitrait qu'il aurait la voix de Manu chao !)

Par contre vu l'âge, les vacanciers ont l'air d'époque (je me demande quand même si ils jouaient déjà à la pétanque il y a 30 ans, la pétanque sous acide ça devait être une sacré expérience!) Sinon, dans les autres activités prévues et que j'ai testé : il y a la visite en train vapeur d'une partie du paysage local : vous avez arrêté de fumer et vous etes en manque ? Cette sortie est pour vous ! Par contre évitez la jolie tunique blanche et le slim blanc qui va bien avec, la suie laisse des trâces disgracieuses et ...indélébiles.


Non il ne fait pas nuit, c'est la fumée de la locomotive à vapeur qui a assombri le paysage !

si vous avez des enfants c'est le succès garanti, surtout au moment du franchissement des tunnels et qu'il fait soudain nuit noire, si vous arrivez à prendre une photo dans le noir et la fumée, vous aurez la chance d'avoir deux hiboux hilares sur la photo.

Pour les adultes, un peu ronchons, après voir respiré toute cette fumée malodorante qui vous collent la nausée et même la migraine, être morts de soif malgré le litre d'eau que vous venez de boire, il y a quand même un avantage :
Vous faire apprécier cette époque qui Vous fait voyager dans des wagons fermés, chauffés, inodores (enfin presque ;-)


mardi 22 juillet 2008

récréation

Pendant quelques semaines, ce blog va prendre des allures estivales, donc si vous venez ici pour des chroniques bibliothéconomiques c'est raté (de toutes façons même d'ordinaire c'était raté)
Elles reprendront après le 15 août.

En attendant ici, ce sera carnet de vacances, car disposant d'une connexion internet grâce à la clef 3G et munie du fameux eeepc, j'ai envie de continuer à bloguer mais je m'astreins à ne pas ouvrir Netvibes, ni aucune messagerie professionnelle (je reponds cependant aux demandes de renseignements, comme les horaires d'ouverture ;-)
Pendant 3 semaines ce sera donc n'importe quoi !
à prendre au 36e degré !

En espérant que la grande majorité des collègues seront en vacances eux aussi ;-)

dimanche 20 juillet 2008

alphabet

Catégorie : à ne pas oublier dans ses valises pour parler le langage de certains autochtones ;-)



vu chez les explorateurs du web qui l'ont vu chez chez GuiM qui l’a vu chez David ;-)

vendredi 18 juillet 2008

vacances

A y est ! Plutôt que de chercher une photo idyllique avec soleil, plage, palmiers ou au contraire plus proche de la réalité : pluie, parapluie, campagne, montagne avec soleil couchant, bla bla, bla...
Cette année je fais dans la géolocalisation ;-)
vous pouvez cliquer sur les petites punaises pour voir les centres d'intérêt des différentes étapes ;-)


Agrandir le plan

jeudi 17 juillet 2008

twitt and twist

Un dernier post, avant les vacances, qui réunit les piliers du métier de bibliothécaire musical :


la musique et la veille documentaire


Parmi les nouveaux outils intéressants existants pour une veille documentaire (très bien expliqués par le Bibliobsédé). J'ajouterais Twitter (pour savoir ce qu'est twitter et comment l'utiliser, je vous invite à jeter un oeil sur le très bon blog du centre de ressources des EPN de Wallonie ou dans une autre prose ... ;-)


Twitter présente un réel intérêt, en dehors du fait de pouvoir vivre avec sa communauté en temps réel (bien pratique pour dépanner certaines situations ;-)


Twitter peut aider aussi à établir une veille documentaire, en musique, notamment, grâce à deux nouveaux twitts constitués par Bernard Lenoir (himself !) et Popnews. (Si vous en connaissez d'autres...)
Ces deux twitts permettent de se tenir au courant de l'actualité musicale poprock, autrement ou/et en plus des agrégateurs de fils RSS.
Cela consiste principalement en alertes courtes et rapides qui renvoient à des articles ou des sites plus conséquents...
Bref, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas être au courant de la dernière actualité musicale.


Je tiens à rassurer, aussi, Twitter ne prend pas plus de temps qu'il ne peut en être nécessaire à une veille documentaire sérieuse et efficace !

mercredi 16 juillet 2008

Iggy Pop (suite)

Vous reprendrez bien un peu d'Iggy Pop ?
Cette fois il s'agit uniquement de sa prestation :

Peut être allez-vous vous reconnaître si vous étiez au concert ?
(dans la 2e partie de la vidéo intitulée : à pied)


lundi 14 juillet 2008

Iggy Pop

Je l'avais raté l'annnée dernière à la fête de l'huma, ça y est je l'ai vu !
J'ai même vécu l'expérience d'être au premier rang ! Si si c'est vrai, même qu'au lendemain du concert j'en garde quelques séquelles.
En fait, être au premier rang est bien plus rassurant que d'être au milieu d'une foule qui pogote, vous ne risquez pas de perdre l'équilibre, par contre vous etes juste un peu écrasée contre la barrière.
Vous etes aux premières loges pour le spectacle sur la scène mais aussi dans les coulisses, ainsi j'ai été impressionnée par la horde de photographes j'en ai dénombré une douzaine, qui n'a pu rester que les 10 premières minutes du concert, et s'est ensuite fait raccompagnée par le service de sécurité.
Le service de sécurité justement, parlons en un peu, je ne les avais pas remarqués mais lorsque le concert a commencé, j'ai soudain vu un mur de cerbères se dresser, un peu oppressant quand même.
Certes, j'ai pu constater leur efficacité, j'ignorais que les fauteurs de troubles (je ne vous explique pas dans un concert de ce type le niveau qu'il faut avoir pour être considérer comme un fauteur de troubles ;-) bref les agités se font rapidement évacuer par la voie des airs (en gros les cerbères les attrapent par les bras, le t-shirt, tout ce qui se trouvent sous leurs mains et les tirent au-dessus de la tête des spectateurs par dessus les barrières (il faut mieux avoir son pantalon bien serré ;-)

Autre détail aussi que j'ai moyennement apprécié c'est que le service de sécurité distribue de l'eau, je suppose pour éviter les malaises (je n'ai pas arrêté de voir les premiers secours courir pendant toute la durée du concert avec même une civière !)

Mais ne vous imaginez pas qu'ils distribuent de petites bouteilles d'eau, non non, en fait il donne à boire comme à des .... moineaux : vous vous signalez en criant "moi m'sieur" et vous ouvrez la bouche en espérant attraper un peu d'eau de la bouteille que tient le "m'sieur" : beuuuurk !
Une fois finie, le contenu de la bouteille est vidé sur la foule ! Sympa, moi j'avais rien demandé je n'avais pas spécialement chaud, je suis pourtant repartie trempée sur mon vélo (si j'attrape une pneumonie je pourrais me plaindre auprès d'Universal Security ? ;-)

Et le concert dans tout ça ? Trop contente j'ai vu l'iguane de très près, j'ai pu constater que c'est toujours une bête de scène, l'impression, que j'avais déjà eue avec Miossec, qu'il vous regarde vous, seulement vous !

La musique ? J'avoue préférer Iggy Pop sans les Stooges mais de toutes façons si vous allez voir Iggy Pop pour ses mélodies vous pouvez laisser tomber, j'avais remis les bouchons d'oreille, mais même avec, ce matin, je suis encore un peu sourde et j'ai des bourdonnements dans l'oreille droite, et un peu mal à la tête aussi.
Je vieillis...

Ca y est j'ai enfin réussi à sortir quelque chose de WMM :

dimanche 13 juillet 2008

Des nouveaux

Je voudrais évoquer l'arrivée de deux petits nouveaux dans la blogosphère :

Infodoc & Lubies diverses (ce qui me fait peur dans son blog c'est que ses billets seront fonction, entre autres, des WE pluvieux et on habite la même région ;-)

En plus, elle fait de jolies photos !


L'autre blog : "L'ivresse du palimpseste" ("Tant que c'est bien écrit...")

Lui en plus il dessine bien !

Pourquoi ces deux blogs ?

Parce qu'ils n'ont pas l'air mais il s'agit bien de deux blogs de *thécaires et en plus de la même ville que moi !

Ce qui fait si je n'oublie personne :

4 blogs de *thécaires dans la même ville ! ( + Klog et moi)


Incroyable non ?


Je crois que Rouen établit ainsi un (nouveau) record.




mercredi 9 juillet 2008

chansons de la mer 2

La 2e playlist prévue dans le cadre de l'armada, cette fois, il s'agit de musique classique, toujours en rapport avec le thème de la mer.
(Hélas, Deezer ne proposait pas tous les titres sélectionnés dans ce genre musical...)


mardi 8 juillet 2008

Chansons de la mer

Voici donc une des deux playlists prévues ayant pour sujet la mer, cette sélection a pu être réalisé en grande partie grâce aux collègues de la liste discothécaires_fr (que je remercie au passage)

Elle accompagne idéalement la bibliographie rédigée par la bibliothèque ou je travaille.
Cette première playlist est constituée de variétés françaises et internationales, une autre devrait suivre avec de la musique classique...
Comme chacun sait : il est interdit et impossible d'enregistrer cette musique pour la mettre sur un baladeur et l'écouter en se promenant sur les quais ;-)







Et puis une spéciale dédicace pour les régionaux de l'étape : Stan the flasher avec une chanson qui va bien "Le mal de père" (chanson sur les terres-neuvas)



lundi 7 juillet 2008

Rock dans tous ses états (suite et fin)

Oui je sais, c'est un peu tard ;-)

Préambule
Conversation entre bibliothécaires musicaux :

Bib1 : "c'est dans quel album, déjà, la chanson de Buckley "Hallelujah" ?"
Bib2 et Bib3 en choeur : "Shrek 2 !"
Bib4 : " Mais non ! n'importe quoi ! ! C'est dans .... Shrek 1 !"
Vous n'avez pas souri ? C'est normal ! L'humour des *thécaires est parfois incompréhensible ;-)
Revenons au sujet de ce billet :
Le festival rock :


Addenda : vous oubliez les photos ci-dessus et vous allez voir le site du hibOO

Chaque année je me dis que la programmation est moins bien que celle de l'année dernière et chaque année à la fin du festival, j'ai fait des découvertes qui me réjouissent et me donnent envie de revenir l'année prochaine (sauf si le son...).
Dommage aussi que la "Papamobile" ne soit devenue qu'une simple 3e scène, elle a perdu tout ce qui faisait son attrait et laisse ainsi peu de place à la scène locale, représentée cette année par "The Elektrocution" (je ne compte pas "La Maison Tellier" qui, a mon sens, joue dorénavant dans la cour des grands)

Cette année, j'ai craqué pour "My brightest diamond" une américaine, que le programme définissait comme une cantatrice pop, une belle voix, une présence, oscillant entre Antony & the Johnsons et Nina Hagen, que du plaisir. Sur cette même scène j'ai pris beaucoup de plaisir à revoir Ez3kiel.

Me voilà réconciliée avec Birdy Nam-Nam qui m'avait déçue une première fois, apparemment les festivals leur vont bien, car ils ont mis le feu, aussi étonnant que cela puisse paraître pour des turntables !

"Why ?" m'a enchanté, la grosse artillerie de John Butler trio s'est révélée très efficace et j'avoue m'être laissée charmée par The Do dont l'album ne m'avait pas emballé...
J'attendais avec impatience Gossip qui s'est révélée, malgré des problèmes de micro, être la bête de scène que j'espérais, même si au dire de ceux qui l'ont déjà vu qu'elle peut se révéler encore meilleure.

Et puis, la surprise, même si je pense qu'un album ne rendra pas compte de leur talent :
Rodrigo y Gabriela que m'avait fait découvrir un bibliothécaire catalan.
un duo qui démarre avec deux guitares acoustiques, pour finir, et c'est vraiment bluffant, sur du heavy metal toujours sur les deux guitares (sans recours à aucun autre instrument pas même la voix), à voir absolument !

J'ai aussi pu faire la connaissance de Shadoko, bilbiothécaire musical et instigateur de la radio des discothécaires sur LastFM, qui a aussi "scrobblé" la programmation du festival que vous pouvez écouter en cliquant sur le widget à gauche de ce billet...

dimanche 6 juillet 2008

Un peu d'Armada

Bashung c'était bien !
Il est arrivé sur scène frêle et hésitant,
il s'est mis à chanter
et la magie a à nouveau opéré :
sa voix,
sa musique bien présente,
réelle et palpable.
Je n'ai pas vu passé les deux heures
Il est reparti aussi hésitant, un peu plus voûté,
émouvant...
Pourvu qu'il revienne...

Vous trouverez des photos bien mieux

Un petit mot sur l'armada quand même ;-)
Beaucoup, beaucoup de bateaux,
Beaucoup, beaucoup de monde...
Le vélo reste le meilleur moyen de se déplacer
même si j'ai failli me faire renverser plusieurs fois...
On recommence à voir les marins des pays de l'Est avec leur horribles chemises en tergal écumer les boutiques et se promener avec leurs sacs Tati ;-)

Nan mais sinon c'est très bien l'Armada...

samedi 5 juillet 2008

Ce soir

Je suis fin prête pour :
Bashung en concert à l'Armada !
J'ai déjà chargé un vieux vélo dans ma voiture, au cas ou les accès seraient difficiles, ce qui risque d'être le cas, au vu de la foule se massant déjà sur les quais hier alors que les bateaux n'étaient même pas tous arrivés.
Je n'ai pas de lumière sur mon vélo mais j'ai prévu le joli gilet jaune, j'espère que la maréchaussée ne m'embêtera pas.
Mon appareil photo est prêt car, certains photographes grognons se sont défilés, on ne pourra donc pas bénéficier de leurs photos.
Je n'ai plus qu'à ronger mon frein par une journée de service public en espérant que les usagers ne soient pas tous partis à l'armada ou partis faire les soldes....


Alain Bashung - La Nuit je Mens
Mince d'habitude j'écoute Bashung je ne regarde pas ses vidéos je n'avais pas fait attention que ses vidéos étaient un peu hots.... Mais tant pis ! Les âmes prudes ne regarderont pas ;-)

jeudi 3 juillet 2008

nouvelle contribution

L'espace de travail d'un thécaire "anonyme" :

On peut comprendre qu'il ait voulu rester anonyme ;-)
Oui, c'est rien que de la jalousie : trop bien ces deux fenêtres ensoleillées de chaque côté !
un indice quand même : Il est le gardien du trésor d'une de nos associations professionnelles...

mercredi 2 juillet 2008

la boucle est bouclée

Ce soir pour être sure que je vivais bien ma vraie vie, que je ne vivais pas un cauchemard, je suis allée pour la 2e fois de ma vie à un conseil municipal.
La première fois c'était il y a moins d'un an, pour voir voter le projet mediathèque et cette fois j'y suis allée pour voir voter l'arrêt du projet !
Peut être quelque part, espérais-je encore un peu, que tout ce travail fourni depuis 5 ans n'allait pas se réduire à un tas de gravats.
Je suis partie avant la fin, car à minuit le débat n'etait pas encore fini, même si l'issue en était inéluctable.

Mais qui sait peut être aurais-je une bonne surprise demain matin en me réveillant...

(nan mais je sais bien que c'est pas possible, je me suis déjà fait avoir avec le prince charmant, mais y'a rien a faire j'espère toujours ,ceci dit ça m'aide à tenir aussi ;-)

Dernière minute : le bâtiment ne sera pas détruit...

mardi 1 juillet 2008

armada

A la fin de la semaine, débute l'évènement de l'été :
L'Armada
En attendant la discographie qui pourra vous accompagner pendant vos pérégrinations sur les quais ou pendant que vous serez coincés dans les bouchons, des images en rapport avec la mer et les bateaux :