dimanche 31 août 2008

Test

Catégorie : Encore un test qui ne sert à rien (après j'arrête... Jusqu'au prochain ;-)


Cette fois il s'agit de savoir combien de mots vous connaissez !
J'entends déjà les nons-thécaires dire qu'avec notre profession on est avantagés, parce qu'on lit tout le temps et bla bla bla...
Alors je vous rassure tout de suite mon score est loin d'être extraordinaire, je suis même un peu vexée d'ailleurs (c'est vrai aussi que si j'avais lu les règles du jeu avant de commencer... ;-)


Et vous ?



jeudi 28 août 2008

2 Coups de coeur

1/My Brightest Diamond : Je l'ai découverte presque par hasard au festival rock d'Evreux cette année, et j'avais adoré, alors quel plaisir de la retrouver ici dans ce clip magnifique...



2/ un autre coup de coeur (trouvé chez Vagabondages) que je reprends ici tellement cela m'a plu :-)
à écouter le matin sur la route pour aller travailler, ça donne la patate ;-)

allez tous en coeur hi-fi sci-fi library...

mercredi 27 août 2008

hybride

Un objet hybride trouvé sur un site
(mais je ne sais plus où, dommage pour citer la source ;-(

Il s'agit d'une sorte de "livre" actif, "livre" animé, enfin une chose hybride indéfinissable,
mais avec de très belles images, une ambiance prenante, une musique...

Habituellement je survole ce genre d'animation, mais j'avoue m'être laissée prendre au jeu et j'ai lu le premier épisode de cette histoire en devenir jusqu'au bout et plutôt à destination des enfants.
(je vais le tester sur ma fille réticente à tout ;-)


mardi 26 août 2008

quel digital natif etes-vous ?

Oui, comme dans les magazines féminins, un petit test (en anglais mais j'ai réussi à le faire, c'est donc à la portée de tout le monde ;-)

Pour info, un quasi digital natif a fait 60% et Marlène, qui a trouvé le test, tape un score de 70% (idem pour moi) et vous ?




Test

Et si vous avez un blog, peut être pourrez-vous compléter ce test, pas votre portrait ?

Quel type de blogueur êtes-vous ? ;-)

lundi 25 août 2008

dessine-moi un mouton...

...Même si je préfèrerais un(e) bibliothécaire, une bibliothèque, un livre, un chat... Ou tout ce que vous voulez d'autre...
Et vous pouvez même l'enregistrer pour que chacun puisse profiter de vos talents en se connectant ;-)
Pour moi le niveau de dessin doit atteindre un dessin de dernière section de maternelle et encore...

dimanche 24 août 2008

Hommage

Kitsch a souhait, avec la musique qui va bien : une vidéo qui aurait du se trouver chez Couv-ill-en coul...

samedi 23 août 2008

livres vagabonds

Les vacances se terminent, il est temps de revenir à des billets sérieux (combien de temps vais-je tenir ? ;-), on va commencer par une idée qui reste un peu dans l'esprit vacances.

Une idée que je trouve géniale et dont nous devrions nous inspirer pour sortir de nos murs et aller à la rencontre de nos non-lecteurs : les livres sans bibliothèque fixes aussi appelés

Cette opération menée à Sénart reprend lre principe du bookcrossing :
Des bibliothèques se sont déjà éssayées à cette opération, mais c'est la première fois (je crois) que cela se fait sur un aussi gros volume de livres : 1000 ! Avec un tel nombre, les habitants de Sénart ont de fortes chance de tomber sur un livre errant.
J'y vois un autre avantage : une opération pratique pour alléger nos rayonnages et nous épargner de cruels et déchirants désherbages ? qui nous font sans cesse repousser l'étape ultime de la destruction d'un livre, en le rangeant dans d'improbables réserves, ainsi peut être le document rencontrerait-il enfin "son" lecteur ?
Et le livre disparaitrait un peu comme les éléphants ou les chats qui vont se cacher pour mourir ...

vendredi 22 août 2008

Art et musique

Trouvé sur Ecrans :
un site (très très intéressant et intuitif, heureusement car avec mon anglais de cuisine je ne comprends pas tout ;-) qui "explore la relation entre le corps et ses représentations visuelles et verbales"
Fleshmap est un projet des artistes Fernanda Viégas et Martin Wattenberg. Pour réaliser ce « portrait collectif du désir », ils ont travaillé autour de trois sens : Touch (le toucher) Look (la vue) et Listen (l’ouïe).
Une partie du site est consacrée aux mots les plus utilisés selon le genre musical

la photo ci-dessus illustre l'exemple du rock

"your eyes are beautifuls" ? On sait bien que les rockeurs sont de grands romantiques ;-)

je vous laisse deviner la partie du corps qui arrive en premier chez les rappeurs ?

jeudi 21 août 2008

La linea

vous reprendrez bien une petite madeleine avec votre tasse de thé ?
La Linea qui a bercé notre enfance mais revue et corrigée à la sauce web 2.0 : vous pouvez intervenir sur le déroulement de l'écheveau

mercredi 20 août 2008

j'ai la guitare qui me démange...

Trouvé chez Presse-citron :

["...Le guitariste est un être un peu spécial généralement assez réfractaire à toute forme conventionnelle d’apprentissage de son instrument. Ainsi, le solfège traditionnel est rarement son ami..." ]


Rien qu'avec ce préambule on a envie de lire la suite, d'autant plus que cela me fait un argument supplémentaire pour expliquer ma nullité en solfège : ça devait être parce que j'étais réfractaire ! Et aussi la raison pour laquelle, malgré toute ma bonne volonté je n'ai jamais décollé du mythique Greensleeves à la guitare, au grand desespoir de mon prof ;-)

Ce pendant si l'envie vous prend de vous replonger en ces vertes années ou vous grattiez du Maxime, du Graeme allwright, autour du feu de camp, Presse-citron vous a trouvé un site rien que pour vous : Songsterr
["...est un nouveau service en ligne qui propose à la fois : un choix gratuit de tablatures animées, sans logiciel, directement dans votre navigateur, au format Flash, synchronisées avec la version audio des accords, notes, arpèges et autres harmoniques..."]


Voilà, pendant que certains réviseront leur philo, d'autres pourront envisager le massacre de "Stairway to heaven"

Ca va être chaud l'été prochain ! ;-)

mardi 19 août 2008

voitures

Avant-propos : Il n'y a pas d'erreur, vous êtes bien sur le blog "desperate librarian housewife", bibliothécaire et ménagère de moins de 50 ans
Dans le cadre de masse critique de Babelio, j'ai reçu un livre dont le sujet est les voitures de collection (ce n'est pas tout a fait un hasard, j'avoue : j'aime bien aussi les voitures (là je suis en train de finir ma réputation :-))
Alors je me lance, voici ma première chronique d'un livre dédié aux voitures et si des fois un des rédacteurs d'auto-moto, l'auto-journal, moto-revue (j'aime bien aussi les motos), passait par là : je veux bien tester en vrai des voitures et faire, en échange, d'autres chroniques (bin quoi ! on sait jamais, on peut rêver ! Mais c'est vrai que viendrait faire un rédacteur d'une telle revue sur le blog d'une ménagère, qui plus est bibliothécaire ? ;-)
Donc :

Voitures années 30 de collection
sous la direction de Patrick Lesueur
(devenu Patricia chez un grand libraire en ligne commençant par un F... ;-)
aux éditions E/P/A/
Il s'agit avant tout d'un guide à l'usage du néophyte, pas d'une encyclopédie (sauf si on réunit la collection complète avec les autres titres de la série), ni d'un "beau livre". Mais ce guide offre un panorama intéressant de la production de l'époque, avec des modèles rares et introuvables comme le prototype de la mythique 2 CV.ou des modèles plus "courants" mais repris par des carrossiers prestigieux comme la Delahaye 135

Lorsqu'il s'agit de modèles courants, le guide donne un état de l'offre et du marché avec des indications de prix, ainsi vous pourriez trouver une Opel Kadett pour 7 000€ prête à rouler ! (à ne pas confondre avec l'opel Kadette actuelle ;-)
Les véhicules sont classés par ordre alphabétique de marque, avec un historique précis du modèle, accès sur sa production et les objectifs de la marque, ainsi que les caractéristiques techniques du véhicule (cylindrée, puissance...), de nombreuses photos récentes et d'archives illustrent le tout. Ce livre peut aussi vous aider à vous entrainer à faire des conversions, puisque le prix de l'époque est donné en ancien franc, à vous de le convertir en ex-nouveau-franc puis en euros ;-)
C'est donc un livre pratique, bien documenté qui peut vous donner des pistes d'acquisitions d'un véhicule ancien.

ma préférée :

samedi 16 août 2008

suggestion d'achat

Catégorie : c'est l'été (sauf en Normandie, bien sur) et pour changer de la presse et de ses sempiternelles articles sur le sexe, je passe à une autre catégorie ;-)

Préambule : attention ce billet développe des idées, il va vous falloir réfléchir !

"Bonjour,
Je vous informe que nous ne pourrons donner suite à votre demande concernant " le cahier de vacances érotiques" car il s'avère qu'il s'agit d'un cahier à compléter directement en l'annotant, Geste répertorié comme un acte de vandalisme en bibliothèque..." ;-)


Non, bien sur je ne ferais jamais ce genre de réponse ;-)

En fait ce livre m'a été suggéré de façon anecdotique par un conservateur et je suis tombée dessus en essayant de trouver un autre cahier de vacances : "du CM2 à la 6e" (oui je persiste) et en fait je me suis rendue compte qu'il y en avait plein d'autres destinés aux adultes... (sur Amazon vous pouvez même avoir un lot : le cahier d'exercices pour les adultes qui ont séché les cours d'éducation sexuelle + le cahier de vacances érotiques ;-)

Au début, un peu surprise par la promiscuité avec les cahiers de vacances, j'ai fini par trouver cela amusant : vous venez chercher un cahier de vacances pour vos enfants et vous repartez avec 2 cahiers : un pour vos enfants et un pour vous (pour ne pas bronzer idiot sur la plage : Vous apprendrez ainsi que Kant est mort vierge ou ce qu'est un fémidon... ;-)
Je n'ai pas osé prendre celui cité plus haut, alors je suis repartie avec "le cahier de vacances philo" (oui c'est vrai ;-) ce choix étant le résultat d'un échange avec un autre conservateur, c'est vrai aussi que c'est ce même futur cons' qui me conseillait l'écoute du dernier Alice Cooper pour me remonter le moral (d'ailleurs au lieu de m'inquiéter des fréquentations de mes enfants je devrais peut être m'inquiéter des miennes ;-)

Vous vous imaginez en respectable ménagère de -50ans sortant d'un magasin avec le dernier Alice Cooper et le cahier d'exercices érotiques dans les bras et tombant sur votre responsable hiérarchique ou Madame X, notable de la ville que vous conseillez régulièrement dans le choix de ces lectures ?
(Ok, de toutes façons,pour moi c'est fichu depuis que j'ai été vue sur les écrans géants au premier rang du concert d'Iggy Pop ! )

Révisons ensemble :

Qui a dit : "Les femmes ne peuvent pas plus défendre leurs droits et leurs affaires civiles qu'il leur appartient de faire la guerre ; elles ne peuvent le faire que par l'intermédiaire d'un représentant."

Un indice ce philosophe est cité dans ce billet et il ne s'agit pas d'Iggy Pop, ni d'Alice Cooper ;-)

vendredi 15 août 2008

La brute

Catégorie : oui je sais c'est n'importe quoi ;-)





Défi

En tout cas ça défoule ;-)

Y'avait pas l'option : se battre en envoyant des livres à la figure de l'adversaire (et puis j'aurais encore eu des remarques sur le peu de considération que j'avais pour les livres ;-)

Les règles du jeu : on n'a aucune action sur le combat sinon regarder et laisser le hasard faire

(ce qui m'arrange plutôt car je suis archinulle au FPS* ;-)

PS : avec une pensée pour mon ancien responsable administratif qui pensait que les bibliothécaires étaient des brutes ;-)

* FPS : first person shooter

mercredi 13 août 2008

La nuit

... Je ne prends pas des trains à travers la plaine...
J'aimerais juste dormir, alors j'écoute la pluie qui tombe pendant que mon pc bugue...




Et sinon je regarde Sigur Ros en concert au Moma :


Et j'oublie que je ne suis pas en train de dormir, que demain quand le reveil sonnera je ne comprendrais pas...

lundi 11 août 2008

Carnets de fin de vacances

catégorie : vive la nature

J'aurais besoin d'un conseil (peut être existe-t-il des bibliothécaires bons jardiniers ? ;-)
Comme j'en avais marre que les prédateurs en tout genre

se nourrissent des grappes de raisin avant moi (c'est quand même du Chasselas !) j'ai acheté des petits sacs pour emballer les grappes, normalement c'est prévu pour, sauf que maintenant que ma vigne a l'air d'un épouvantail :
Je me demande : comment je fais pour savoir que le raisin est mûr ? les sacs sont opaques et à moins de les déchirer on ne voit rien... J'ai bien laisser quelques grappes tests mais je me dis, que dans les pochons, les grappes vont mûrir (ou pourrir) plus vite ?

Pendant que j'étais occupée à emballer mon raisin :

Imaginez un peu la situation idyllique : il fait beau, un jardin, une ménagère de moins de 50 ans jardinant pendant que les enfants s'amusent...


Fin du cliché, retour à la réalité :


j'entends depuis le fond du jardin, une petite voix douce et tendre s'exclamer candidement :


- Oh qu'est-ce qu'il nage bien le chat !


Une alarme s'est aussitôt déclenchée :


***tain ! le chat + la piscine = Il a mis le chat dans la piscine !


J'ai tout jeté pour me précipiter vers la piscine, c'est pas un bassin olympique non plus, juste une piscine gonflable qui doit faire 80cm de profondeur et le jardin n'est pas imense non plus...

Je suis donc arrivée très vite sur la scène du drame après l'annonce des prouesses nautiques du chat pour constater :

1 : Le coupable regardait le chat qui nageait plutôt tranquillement et pas vraiment paniqué non plus, j'ai pensé en la regardant que je n'avais encore jamais vu un chat nager, et c'est vrai que ça nage plutôt bien un chat !

2 : il fallait intervenir le bassin étant rond le chat faisait des tours mais ne savait pas ou accoster et je préférais qu'il n'accoste pas vu que le bord de la piscine est gonflable je n'ose imaginer l'effet des griffes...


Bref le chat s'en est sorti et aussitôt séché, il testait les lois de l'attraction terrestre :Quant au coupable, il a été puni et devra éplucher les haricots verts !

Non mais

;-)

dimanche 10 août 2008

Moisson du net

Catégorie : c'est dimanche, J-2 avant la reprise...
On commence par...
Une discographie
(que voulez-vous, je ne me referais pas ;-)

Trouvée sur le net, chez Blisspix une discographie anglosaxonne qui reprend les chansons parlant de bibliothèques ou de bibliothécaires !
Quelques titres : A Design for Life/ Manic Street Preachers, At the Library/ Green Day, In the Army Kid/Of Montreal, Karen/Go-Betweens, In the Library/ Saint Etienne, Universal Hall / The Waterboys, ...
Et pour finir..

Et bien commencer une journée de bibliothécaire : un clic aléatoire et un challenge perdu d'avance (en plus c'est en anglais, mais on peut se dire que cela nous fera réviser notre anglais de façon ludique en vue des prochains concours ;-)


Be proud, you are a librarian ;-)

samedi 9 août 2008

Une raison de plus

...Pour créer un blog ou un site pour relayer le 74e congrès de l'IFLA, car en plus de ceux qui n'auront pu s'y rendre il y a maintenant ceux qui auront été refoulés à la frontière !

(C'est vrai, tout le monde sait le danger que peut représenter une bibliothécaire, si en plus elles sont en nombre ;-) Allez savoir ce qu'elles peuvent cacher dans leur chignon, et encore plus louche leur "chuuuutttt" imite si bien le bruit de la mèche qui se consume avant l'explosion...)

vendredi 8 août 2008

bibhybrides

... Petit à petit je vide mon agrégateur et je reprends contacts avec la réalité virtuelle du monde Pour la realife j'attends encore un peu : je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'à la capitale normande ou je travaille, je me suis contentée de quelques courses au supermarché, ce qui m'a déjà pronfondément exaspéré ;-)



Je suis donc tombée sur des débuts de reportage du 74e congrès mondial des bibliothèques et de l'information (IFLA) qui se déroulera à Quebec du 10 au 14 août, dont je vous livre un extrait :



[... Madame Lise Bissonnette, présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, monsieur Ian E. Wilson, bibliothécaire et archiviste du Canada, et leurs équipes respectives sont des acteurs de premier plan dans l'organisation de cette prestigieuse rencontre réunissant des représentants du monde entier.

Quelque 4000 bibliothécaires et documentalistes en provenance de 150 pays se réuniront à Québec autour du thème Bibliothèques sans frontières : naviguer vers une compréhension globale.

Ce congrès annuel est une occasion privilégiée d'échange sur des questions touchant non seulement la profession mais aussi l'évolution du rôle même des bibliothèques dans la société.Les spécialistes de Bibliothèque et Archives Canada et de Bibliothèque et Archives nationales du Québec seront nombreux, parmi les centaines de conférenciers invités, à partager leur expertise sur des sujets tels les ressources numériques, la numérisation et la prestation de services à distance, l'alphabétisation et la lecture, les services aux personnes handicapées, la propriété intellectuelle ainsi que la sauvegarde et la conservation du patrimoine documentaire...]

ou encore :

[...Les bibliothèques ont été les premières cibles de ceux qui veulent empêcher la liberté d’expression. On les brûle en Irak ou on interdit encore l’accès aux livres. Elles sont les lieux où on se bat contre les outrages qui sont faits à l’accès à l’information. C’est un aspect moins connu, les gens pensent simplement à sa fonction traditionnelle», s’exclame en entrevue Lise Bissonnette...]

[...Elles se portent de mieux en mieux, c’est le moins qu’on puisse dire! Par rapport aux normes nord-américaines, le Québec est en retard, toutefois avec l’ajout de la Grande bibliothèque de Montréal, en 2005, nous renforçons notre réseau en collections, technologies de l’information et personnel spécialisé. Ça a également créé une vague de construction de bibliothèques», ajoute-t-elle.
Le taux de fréquentation de la Grande bibliothèque est un des plus élevés du continent, avec 55 000 personnes qui franchissent ses portes chaque semaine. Il n’est pas étonnant que la chaîne gagne régulièrement des maillons. Le gouvernement provincial et quelques municipalités réinvestissent actuellement dans ces infrastructures. Ainsi, en offrant leurs services, les bibliothèques répondent aux besoins bien présents de la population.
«On peut dire qu’elles ne sont pas achalandées, c’est sûr, si les services sont insuffisants! Mais quand il y en a, le succès suit, regardez la Grande bibliothèque. Dans certaines régions, les gens votent contre un projet de bibliothèque car ils sont persuadés que ça coûte trop cher, même avec d’importantes subventions. Ils pensent aussi retrouver tout le contenu d’une bibliothèque sur Internet », constate Lise Bissonnette



Alléchée par la lecture de ces thèmatiques particulièrement interessantes et d'actualité, j'ai cherché un peu pour voir, si à l'instar du congrès de Reims de l'ABF, il y aurait un blog ou un site consacré à une mise en ligne des conférences, des photos, des interviews, (une actualité people ;-) ...Bref un succédané pour ceux qui n'auront pas fait le déplacement jusqu'à Québec mais qui aurait eu envie de suivre un peu les débats ?

Je n'ai rien trouvé, mais peut être ai-je mal cherché, car ce n'est pas possible n'est-ce pas qu'il n'y ait rien ?

Si par hasard quelqu'un avait l'info ?

Merci de laisser un com' avec l'adresse ?

jeudi 7 août 2008

lectures de vacances

Pendant les vacances j'aime bien lire des choses légères, c'est donc avec plaisir que je me suis attelée à la lecture des "chroniques d'une croqueuse" de Catherine towsend, livre que j'ai reçu dans le cadre de l'opération "masse critique" de Babelio.


Alors que dire de ce livre, sans dire trop de mal, et ce malgré mon faible pour la "chick lit", j'avoue que j'ai trouvé la lecture de ce livre em...te.

Le pitch : chroniques d'une chroniqueuse sexe d'un journal anglais, pour écrire ces articles, elle profite de sa vie amoureuse dissolue pour tout essayer, on passe ainsi de l'art de la fellation, de la fessée, aux trios, en passant par le viagra, la pluie d'or et la sodomie. tout est testé, et fait ainsi l'objet des chapitres de ce livre de 381 pages.

Mon avis : Tout de suite on pense à un mélange du journal de Bridget Jones et de Sex & the city, chouette !
Hélas, la demoiselle n'arrive pas à la hauteur d'un demi-talon Manolo Blahnik porté par Carrie Bradshaw. Ce n'est qu'une énumération de situations, ou les personnages sont tellement mal décrits qu'on finit par les confondre, ceci dit ce n'est pas très grave puisque seul compte leurs caractéristiques sexuelles. D'ailleurs vous l'aurez compris, c'est le sujet du livre, mais là encore, c'est sans intérêt, l'héroïne passe d'une relation à une autre et malgré moult détails plus que croustillants, on s'ennuie, un comble !

Tous les lieux communs y sont, autant lire un SAS, d'ailleurs l'héroïne a pris le pire du comportement masculin, c'était précisé dans la 4e de couverture : "Les hommes qui accumulent des conquêtes ? Des Don Juan ! Mais qu'en est-il des femmes qui s'autorisent à collectionner les aventures, en attendant de tomber sur le bon ?" vous remarquerez au passage le "en attendant le bon" on reste dans le politiquement correct et le livre finit d'ailleurs pas un mariage !

Conclusion : j'avais pensé, puisque ce livre m'a été offert, en faire profiter d'autres en testant le bookcrossing, mais je vais m'abstenir car ce ne serait pas sympa, pour ce système. Et en cherchant la photo de la couv, je suis tombée sur ce blog "la tête dans les pages" me voilà rassurée, je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé...
Une qualité à ce livre quand même : sa médiocrité m'a fait apprécier mes lectures suivantes.

Pour finir, une perle dont je ne suis pas sure qu'elle soit volontaire, vu l'absence d'un quelconque niveau d'écriture : ["... En arrivant dans sa suite, je fus un peu décontenancée. D'habitude quand je pénètre pour la première fois dans l'appartement d'un homme, j'aime bien jouer les Miss Marple et chercher les petits indices qui en disent long. Mais là, queue dalle..."] Oui oui vous avez bien lu "queue dalle" !

Le prochain livre chroniqué pour Masse Critique sera : "Voitures années 30 de collection"
(bin oui j'ai du rater quelque chose dans ma sélection de titres ;-)

mercredi 6 août 2008

carnets de vacances 5

Pour continuer sur les visites alibis, me trouvant dans la ville de JF Champollion, nous sommes allés visiter le musée créé dans sa maison natale. Cette dernière a été complètement revisitée et restructurée avec un parti pris architectural que j'ai trouvé, somme toute, assez banal.



Hormis l'extérieur !


De la même façon, j'ai trouvé le contenu du musée, lui aussi, assez banal, à part 3 ecrans tactiles qui ont ravis la progéniture, trop contente, de pouvoir traduire "le petit Prince" en texto. En effet, le principe de ce musée part de la traduction des hiéroglyphes par Champollion pour établir le fil de la visite, sur le thème de l'écriture à travers le temps et les différentes civilisations...
J'ai ainsi trouvé dans les différents supports liés à l'écriture un ... Ebook !
C'est un signe : l'entrée d'un reader dans un musée ?


Une autre visite alibi, qui elle m'a enthousiasmée

"le musée éclaté" :




Et ce n'etait pas gagné : quand on m'a proposé d'aller visiter un musée de la tradition locale, je vous laisse imaginer mon enthousiasme, moi, citadine (même si il paraît que j'ai des origines paysannes) je me voyais déjà bailler devant des villageoises déguisées en costume folklorique, mais non :

Le principe : un musée disséminé dans un village, en se promenant on entre dans la maison du sémalier (celui qui fabrique les conteneurs pour récolter le raisin), du sabotier, le four à pain, la fabrique de l'huile de noix... Ca a l'air banal comme ça, mais tout est resté dans l'état (poussière comprise ;-) et je ne sais pas si c'est du au guide, mais la visite s'est révélée vraiment passionnante, pour preuve la progéniture n'arrêtait pas de poser des questions et s'est même retrouvé mise en situation d'aller chercher de l'eau au puits :



Le passage à l'école communale fut un grand moment aussi, car à chaque fois, dans ces visites on avait une vision sur plusieurs décennies, ainsi chez le sabotier on voyait des sabots de la fin du siècle précédent, mais aussi des sabots des années 70 qu'on avait pu porter à l'époque,
vous vous souvenez ? :



Dans l'école ce fut pareil des cahiers, livres, porte-plume... datés de 1890, mais aussi des manuels et tout le matériel qui va bien des années 70, avec, c'est là ou c'est incroyable, "le droit de toucher" nan, c'est pas un E-book mais une ardoise ;-)

Et bien sur, qui a le plus tripoté les manuels sur lesquels ils avaient appris à lire ? Les parents évidemment, pendant que les enfants s'étaient assis sagement sur les bancs en regardant perplexes leurs ascendants émus et le sourire jusqu'aux oreilles devant des livres usés, même pas en quadichromie !

Nostalgie : c'est avec celui-ci que j'ai débuté

La visite devenant plus technique, la guide a emmené les enfants, laissant les parents en compagnie d'un ancien du village, et leur a appris à confectionner (aux enfants, pas aux parents hélas ;-) des moulins à vent.

Ce bon moment a pris fin autour de crêpes de sarrasin confectionnées par les anciens du village et destinées aux enfants (mais bon faut pas déconner, ils avaient déjà fabriqué un moulin à vent, ils pouvaient bien nous laisser quelques crêpes ;-)

Tout ça pour la modeste somme de...

Le prix de la visite est laissée à l'appréciation du visiteur : on donne ce que l'on veut !