dimanche 29 novembre 2009

Dewey

Enfin un post à destination des quelques bibliothécaires qui lisent encore ce blog ;-)

à la bibliothèque nous avons reçu en don ce livre :


le titre a tout de suite attiré mon attention : il s'agit de "Dewey" livre traduit de l'américain et écrit par Vicky Myron, bibliothécaire de son état qui a recueilli un chaton jeté dans la boite aux lettres de sa bibliothèque.
Elle l'adopte, évidemment et l'appelle... Dewey ! Etonnant n'est-ce pas ? (Ca m'a rappelé que moi quand j'ai proposé PCDM4 comme nom pour le chat, ma proposition a été rejetée à l'unanimité par la cellule familiale ;-)

Il est précisé que "Dewey deviendra la mascotte de la ville de Spencer, voire même de l'Amérique entière en redonnant le sourire aux enfants handicapés, attendrir les hommes d'affaire, ..." En lisant ça, j'avoue que ça ne m'a donnéaucune envie de lire ce livre, même si Dewey a vécu 19 ans en se nourrissant de cheeseburgers et d'ailes de poulets ! (Ce qui en soi est déjà un sacré exploit et donne envie d'en savoir plus ?)

Et puis comme toute bibliothécaire qui se respecte après avoir lu le "4eme de couv" (c'est comme ça qu'on dit en bibliothécais moderne) j'ai ouvert le livre au hasard et j'ai lu :

"... Une bonne bibliothèque n'est pas nécessairement grande ou belle. Elle n'a pas besoin des meilleurs équipements, du personnel le plus efficace ou du plus grand nombre d'utilisateurs. Une bonne bibliothèque est prévoyante. Elle est impliquée dans la vie de sa ville au point de se rendre indispensable. Une bonne bibliothèque n'est jamais remarqué par personne, simplement parce qu'elle est toujours là et qu'elle fournit toujours ce dont on a besoin..."
Je vais donc tenter de le lire pour savoir si il y a d'autres pensum du même genre et savoir comment on peut survivre à 19 ans de cheeseburgers :-)


Dernière minute : Pixelle le chat qui aurait pu s'appeler PCDM4 vient de faire pipi sur Dewey... Je m'interroge sur la portée de cet acte...

Nos chats seraient-ils le reflet de notre subconscient ?




vendredi 27 novembre 2009

hero

Message à caractère publicitaire mais (hélas ;-) non sponsorisé et destiné à répondre à ceux qui me demandait ce que je pense du HTC :-)

Mon vieux Nokia arrivant en fin de vie je me suis mise à la recherche de son remplaçant, evidemment il y avait un téléphone tout désigné qui me tendait les bras : l'Iphone !
Et bien non ! En plus de mon esprit de contradiction, Apple me donne des boutons.
Ca a commencé par Itunes et sa bibliothèque en ligne, il faut quand même se souvenir que c'est Apple qui a fixé le prix de vente de la musique à 0.99 € ! C'est aussi Apple qui a instauré les DRM sur ses fichiers et son célèbre AAC à l'origine lisible uniquement sur ses appareils...

Generation Y a, bien sur, un Ipod (non je ne lui ai pas acheté, elle l'a gagné) et quand je vois comment je me suis em... avec l'inévitable installation d'Itunes pour le faire fonctionner, je n'avais aucune envie de recommencer avec un Iphone ! (entre nous c'est quand même un peu surfait Itunes, non ?)


J'ai donc choisi un HTC Hero qui tourne avec Android, plus un forfait NRJMobile be-web qui me permet une connection internet "illimitée" (entre guillemets parce que l'UFC-Que choisir estime que c'est une appellation mensongère de la part des opérateurs, méfiance donc), mais surtout cela me permet un accès à ma messagerie et à Twitter de façon intuitive, exactement ce qu'il me fallait car comme le disent certains je reste une "geek d'eau douce" ;-)


J'ai réussi à me debrouiller toute seule pour configurer le téléphone, j'ai quand même imprimé les 234 pages du mode d'emploi pour ce faire et j'ai du y passer 2 soirées ;-)
D'ailleurs c'est un truc qui commence sérieusement à m'énerver dorénavant quand on achète un appareil on trouve un mode d'emploi de mise en service rapide et si vous voulez plus de détails à vous d'imprimer le mode d'emploi complet, et surtout, si vous voulez vous éviter la crise de nerfs parce que les 234 pages vous ont échappées des mains et forment un amas de feuilles en vrac à vos pieds je vous conseille de les faire relier !


Ce que j'apprécie avec l'HTC c'est sa connectique simple : on peut brancher n'importe quel casque pas besoin d'adaptateur, idem pour le chargeur, il s'agit d'un simple cable USB que l'on relie à une prise ou a un PC.
De plus le PC le reconnait comme un periphérique de stockage donc pas besoin de logiciels pour l'utiliser ou le mettre à jour. Par contre j'ai déjà quelques réserves sur la durée de la batterie que je trouve un peu faible.

En ce qui concerne les applications elles sont nombreuses et facilement récupérables sur le market Android, par contre là aussi, j'ai déjà quelques petites pointes d'agacement telle l'appli "wikango" (signalement des radars) qui est gratuite pour l'Iphone et payante pour l'Android !

Voilà je sombre un peu plus dans l'addiction, mais ce qui me rassure c'est que je n'arrive pas encore à tweeter mon plat au resto ;-) Même si je suis une femme et donc capable de faire plusieurs choses à la fois je n'arrive pas non plus à tweeter, surfer sur mon tel en présence d'autres personnes... Rassurant non ? ;-)

PS : est-ce quelqu'un saurait comment on fait pour récupérer les pochettes d'album téléchargés depuis son PC ?

dimanche 22 novembre 2009

That's all folk

après le speedreading vendredi soir, les bibliothèques de Rouen continuent dans l'innovation :
pour la 2e année consécutive, en collaboration avec d'autres bibliothèques de l'agglo et la future scène de musiques actuelles de l'agglo, le réseau des bibliothèques de Rouen (Rn'Bi) organisaient un parcours musical avec une série de conférences, voire de concerts différents selon les bibliothèques permettant ainsi aux usagers de découvrir différents genres musicaux, après le punk l'année dernière cette année était abordée à Rouen le folk américain

avec une conférence de Stephane Deschamps


et un concert de Ramsay Midwood en live dans la bibliothèque :


Vous pourrez écouter ou podcaster les interviews sur le site de la radio HDR

Ce fût un joli moment dans une ambiance conviviale et intimiste avec un artiste sensible qui s'est mis à la portée de son public en commençant son concert par un "chut" parce que nous nous trouvions dans une bibliothèque ;-)


J'ai adoré son fou rire aussi lorsqu'un petit s'est mis à pleurer quand il a commencé une chanson, il s'est aussitôt arrêté a tenté de calmer le petit et s'est mis à nous raconter que son fils petit mettait la main sur la guitare pour l'empêcher de jouer ! Il le trouvait ennuyeux ;-)
Je crois aussi que c'est la première fois que j'ai une dédicace ou il est noté :

"for all the books I've stolen !"
Ramsay Midwood


Non je ne le dénoncerais pas à la bibliothécaire d'Austin ville dont il est originaire ;-)
Ah oui aussi : vous m'excuserez mais je ne cèderai pas à la mode actuelle qui préconise le retour de la chemise bûcheron ;-)

dimanche 15 novembre 2009

disquette mon amie

C'est dimanche vous ne savez comment occuper Generation Y ?



Voilà qui fera une superbe besace pour aller au collège et préservera vos K7 pour quelques temps encore ;-)

Il existe aussi la version pot à crayons qui pourrait être du plus bel effet sur votre bureau de bibliothècaire et montrer ainsi votre souci du recyclage (et vous venger de ces p^$ù*£+¨de disquettes qui vous ont pourries la vie en vous empêchant de récupérer les notices de documents achetés et vous obligeant à tout reprendre.... ;-)

via isa2886

lundi 9 novembre 2009

veille collaborative en bib

Une présentation dans l'air du temps avec beaucoup d'images et peu de texte, intéressant et agréable à regarder dont l'un des auteurs vient d'ouvrir un blog à qui l'on souhaite la bienvenue : le Lirographe

Pour montrer aussi que je ne suis pas rancunière (cf diapo 60 ou l'auteur m'associe à la fonction phatique ;-(

dimanche 8 novembre 2009

si un jour

on m'avait dit que je devrais défendre mes vieilles cassettes contre l'attaque de prédateurs présents au sein même de ma famille !


Trahie par les siens et en l'occurrence par Generation Y qui s'est trouvée une nouvelle passion : faire ses propres bijoux. Jusqu'à présent ça m'amusait de l'aider à faire des colliers en pâte fimo, ça m'amusait un peu moins quand elle les portait en collier


Et ça ne m'amuse plus du tout car maintenant elle veut faire ça avec mes vieilles cassettes :


tout ça parce que c'est tendance !
(oui je sais avec la mère qu'elle a bla bla bla...)


La je dis non !
Non parce que je ne vais pas sacrifier l'enregistrement du concert d'Arno donné sur France Inter il y a quelques années ?
Non parce que je ne vais quand même pas laisser Generation Y aller au collège avec un truc pareil autour du cou ?

En même temps la petite nana qui vend ses cassettes sur son skyblog a déjà un certain nombre de commentaires et les affaires ont l'air de bien marcher ...

jeudi 5 novembre 2009

twittdarouen

Un petit bilan de cette 3e twittparty organisée à Rouen
(3e ville twitteuse de France :-)


- Un nouveau hashtag trouvé par @xavz et qui fait bien plus couleur local : #twittdarouen !
- La prochaine fois nous pourrons utiliser le site de twunch car @anceaume s'est engagé à remplacer le hamburger par un poireau ;-)
- j'ai eu un peu peur à la dérive quand j'ai vu @fanchdaniel mettre un hachimacki, je me suis demandée ou était cachés les sabrolasers :

les twitters sont parfois trop rapides pour être pris en photos ;-)

- Mon eepc a gouté au mojito mais heureusement @zigazou l'a sauvé
- J'ai appris à prononcer correctement le prenom breton de youen_chene
- J'ai bien ri en regardant @Anceaume jouer à Devinettor sur son HTC hero avec @goutetnature (petit nouveau tout comme @Kaltera, @lamomelulu, @zigazou et qui ne dépareillent pas la bande ;-)
- Certains ont apprécié la crème de speculoos crunchy apportée par @franpisunship (merci aussi @aureliB ;-)

étaient présents :

de l'ambiance :


des mojitos :


des smartphones :


des PC :


de l'attention :

(quand @narvic nous a fait une présentation de cozop)

je me suis arrêtée de compter à 20 j'espère que je n'ai oublié personne :

@arhen

Merci à tous pour cette soirée vraiment très sympathique

mardi 3 novembre 2009

faire du buzz

caégorie : billet garantie sans bibliothéconomie, futile, sans intérêt, équivalent à un match de foot mais sans la violence.
Je continue à explorer Twitter pour des raisons que vous découvrirez bientôt...

En attendant, ça me desesperait de voir que Rouen ne figurait même pas dans le top des 10 villes twitteuses, alors que dans deux jours nous organisons déjà notre 3e twittparty rouennaise pendant que d'autres villes peinent à en organiser une !


Alors hier matin, j'ai lancé un tweet à la mer pour tester un peu le pouvoir de Twitter (tout est relatif en matière de pouvoir, il ne s'agit quand même que d'un épiphénomène dans un microcosme ;-) et voir comment la twittosphère réagirait ou pas !


Ben ça a marché !
Incroyable non ?
et voilà en fin de journée :


Rouen après avoir remonté un certain nombre de villes dont Strasbourg a réussi à dépasser Rennes et était arrivée à égalité avec Lille en affichant un total de 39 twitters localisés à Rouen (merci à eux de cette participation qui ne leur a rien fait gagner ;-)
Je caressais même l'espoir que pendant la nuit Rouen prenne la 3e place à Lille
et arrive ainsi dans le tiercé de tête !
Hélas
Twitter reste ce qu'il est :
un immense openspace ou tout se sait
ou l'émulation reste de mise ;-)
les Lillois se sont donc réveillés et nous ont coiffé au poteau
à un twitter près ;-(


Mais bon ce n'est que partie remise ?
Bientôt le match retour ?
et avec cette fois l'objectif de piquer la 2e place à Lyon
malgré la presence de twitters comme @pressecitron ?

lundi 2 novembre 2009

le second effet kisscool du cnfpt

Je pensais que c'en était finie de cette histoire de préparation et de concours, c'etait sans compter sur le cnfpt : au moment ou je commençais à digérer mon échec et à me dire que mon planning allait se trouver allégé et mon avenir aussi par la même occasion
Je reçois un courrier m'annonçant mes résultats et me signifiant que je n'étais pas déclarée admise au regard de mes notes (particulièrement minables, bien plus que celles que j'avais obtenues au "vrai" concours mais bon je m'en doutais vu ce qui s'était passé)

En lisant, puis en relisant ce courrier tellement je n'en croyais pas mes yeux, j'ai tout d'abord failli me trouver mal et puis j'ai vu rouge, car je ne sais pas si vous vous souvenez des difficultés rencontrées avec ces épreuves et du mal que j'avais eu pour me procurer et remplir ce p*$ù*%¨ de questionnaire de motivation que j'avais réussi à rendre en temps et en heure malgré des informations erronées données par le cnfpt lui-même ?
et bien voilà qu'au-dessous de l'énoncé des notes est portée la mention :

épreuve de questionnaire de motivation : non rendue

?????
Arghhhhh !!!!

j'ai essayé de me souvenir de ce que me disait il y a peu mon responsable administratif :
"faut pas se mettre dans des états pareils, on se fait du mal et ça sert A RIEN"
j'ai respiré par la narine gauche
tenté la position du lotus
du flamant rose
du Lexomil
....
mais nan rien n'a fait une seule envie :
étriper un agent du cnfpt !

Bien sur je vais ravaler ma colère et me contenter d'une jolie lettre au cnfpt pour leur dire le bien que je pense et leur demander si ils ont au moins réussi une jolie cocotte en papier avec mon questionnaire, mais quand même :
J'AI LA HAINE !

dimanche 1 novembre 2009

twitter listes suite et pas fin

Un retour à chaud sur les listes et les conséquences qu'elles pourraient avoir ou pas selon que les twitters se les approprieront (et ça c'est pas gagné même si les chiffres annoncent dejà 6,5 millions de listes) j'en profite aussi pour répondre un peu à Jean-François Garsmeur qui m'a fait l'honneur de quelques explications sur mon précédent billet, explications avec lesquelles bien sur je ne suis pas totalement d'accord ;-)

- Oui les listes risquent de créer une émulation pas très saine et là il ne s'agit pas que d'un avis personnel mais aussi de tweets relevés deci delà :


- C'est vrai qu'il y a quelques privates jokes dans monprécédent post, mais sont-elles vraiment privates quand elles sont compréhensibles par tout ceux qui auront suivi "l'affaire" sur twitter, d'ailleurs j'ai comparé : @jeanlucr est présent sur 473 listes et @crouzet est présent sur 101 listes, voilà voilà, je dis ça je dis rien...

- Oui terrain miné ! Et l'intitulé de certaines listes me laissent à penser que je n'ai pas totalement tort, j'ai vu des listes intitulées : "ont-des-seins", "mecs baisables", "twitter-snob", j'ai vu aussi une liste "intelligentes" (elles ne sont qui ne sont que 19 à en faire partie !)



D'ailleurs je lance un appel aux créateurs : il manque aux listes un petit pitch : un peu agacée en voyant la liste "femmes digitales" je me suis radoucie en lisant ce qu'en disait son créateur Philippe Martin :
[...femmes- digitales-women, d’ailleurs, à propos de cette dernière, certains amis en boutade m’ont traité de cyber Dom Juan. Je leur ai rétorqué que cette liste est très pertinente les soirs de hockey car on ne risque pas d’y voir des statuts du genre « ça sent la coupe » en plein mois d’octobre. Sur une note plus sérieuse, les femmes sont plus naturelles que les hommes en matière de conversation et abordent des sujets plus proches de la vraie vie. Dieu que Twitter serait plate sans elles...]

- J'aime bien l'idée de listes temporaires pour rendre compte d'une conférence, d'une twittparty (?;-) qui permet ainsi de profiter de twitters que l'on ne suit pas spécialement au quotidien et pratique pour ceux qui oublient le #hashtag pendant que se déroule l'évènement.

- Je ne suis pas sure non plus que les listes révolutionnent Twitter, elles arrivent trop tard, des pratiques se sont mises en place pour palier à ce manque initial, et au vu des intitulés délirants de certaines, elles risquent de perdre très vite leur crédibilité ?
Et surtout j'insiste le gros problème reste à mon sens l'impossibilité de faire une réelle recherche par listes.

- Pour ce qui est de la sphère privessionnelle : car si on tente un portrait d'après les listes auxquelles on appartient on a un retour sur image impressionnant,
Comment les autres nous voient ? Ainsi je m'etonne de faire partie de listes "littérature" ou encore "lire" (me souviens même pas du dernier livre chroniqué ici ;-) je suis contente d'être dans une liste geek (même si certains me qualifie de "geek d'eau douce";-)
Et sinon je suis super fière de faire partie de la liste "sleeve-face", du "top-twiterers-français", et aussi des "150 bonnes sources" de @narvic
Par contre je vais aller me renseigner sur une liste ou je suis associée à : "ils-l-ont-fait"...

Et pour finir : mon pseudo est né bien avant Twitter à l'époque ou j'ai créé ce blog, c'était il y a 4 ans à quelques jours près et, d'ailleurs, je n'ai même pas pensé à faire de billet d'anniversaire tant ce blog est devenu naturel et fait partie de ma vie virtuelle et... réelle, même si beaucoup de choses ont changé depuis 4 ans, ce pseudo est devenu ma signature naturelle tout ça parce que "Sophie" était déjà pris...
On est peu de choses mais pas que ça ;-)